Menu
2, rue de Buenos Aires - 75007 PARIS
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Articles de presse > Ces couples qu'on empêche de divorcer

Ces couples qu'on empêche de divorcer

Le 09 février 2016
Ces couples qu'on empêche de divorcer

(France soir- 28 septembre 2011)

Justice La crise conduit de plus en plus de couples à cohabiter après une rupture, le temps de trouver les moyens de se reloger. Des juges leur refusent alors le divorce. Ubuesque.
Cohabiter jusqu'au divorce, voire après ? Il y a quelques années, l'idée aurait semblé saugrenue à nombre de couples. Mais, sur fond de crise économique, ils sont de plus en plus nombreux à s'y résoudre. Soit pour retarder au maximum le moment de s'acquitter de deux loyers, soit parce qu'ils n'ont pas réussi à trouver un nouveau logement ou à vendre celui qu'ils possèdent. « Les bailleurs exigent des garanties à n'en plus finir, et une personne seule avec un petit salaire n'est pas sûre de se reloger facilement. Certains ont pu louer tant qu'ils étaient mariés grâce aux deux revenus, mais n'y parviennent plus seuls », explique Me Prugnard de la Chaise, avocat. Conséquence : ces couples « cohabiteurs » éprouvent des difficultés grandissantes à faire homologuer leur divorce.
C'est ce qui est arrivé à Lidija et Jean-Pierre. Leur divorce à l'amiable a duré trois fois plus de temps que la moyenne (lire leur témoignage). Si ce phénomène ne se traduit pas encore dans les statistiques, dans leur pratique, les avocats l'observent. « La majorité des juges refuse de prononcer un divorce tant que les époux vivent sous le même toit. C'est un cas classique et pourtant, peu de gens en sont informés », renchérit Me Laurence Mayer, avocate spécialiste du divorce...

 

Juliette Demey et Marie Conquy

» Téléchargez l'intégralité de l'article en cliquant ici

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Articles de presse