Menu

En ce temps de couvre-feu, nous sommes toujours à votre écoute. Les tribunaux continuent de fonctionner.
Les rendez-vous au cabinet sont assurés en présentiel même après 18h avec masque et gel naturellement.
En effet, le Conseil d'Etat a considéré que l'absence de dérogation durant le couvre porte atteinte à la liberté d'exercer un recours devant les tribunaux.
Nous pourrons vous délivrer une attestation.
Ils peuvent également avoir lieu par visioconférence ou par téléphone. Prenez soin de vous.

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Divorce > Divorce : allègement de la fiscalité de la prestation compensatoire par attribution d’un bien propre

Divorce : allègement de la fiscalité de la prestation compensatoire par attribution d’un bien propre

Le 23 avril 2017
Proposition de suppression de l'impôt sur la plus-value pour la prestation compensatoire versée par abandon d'un bien propre

L'administration fiscale analyse l’attribution d'un bien propre de l'ex-époux débiteur, en paiement d'une prestation compensatoire, en une cession à titre onéreux. Il en résulte que la plus-value immobilière est imposable.

Cette interprétation a pour effet de rendre peu attractif ce mode de règlement de la prestation compensatoire, en ajoutant à cette opération une imposition supplémentaire, absente des autres modalités de versement.

Pour faciliter et accélérer le règlement de nombreux divorces, il est proposé ne pas appliquer l'impôt sur la plus-value au transfert de propriété résultant de l'attribution d'un bien en paiement d'une prestation compensatoire.

(Proposition de loi n° 449 du 10 avril 2017, tendant à faciliter le règlement des conséquences pécuniaires du divorce).

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Divorce